Mission d’enseignement à l’École supérieure des affaires de Beyrouth

Mission d’enseignement à l’École supérieure des affaires de Beyrouth

La première étape du projet d’Institut Charles de Gaulle du Liban, réalisé en partenariat avec l’Ambassade de France, l’École supérieure des affaires (l’ESA forme les dirigeants et les futurs cadres des entreprises implantées au Liban et dans les pays du Proche et du Moyen-Orient) et une association de soutien dédiée, passait par la mise en place d’un programme d’enseignement (24 heures) élaboré et dispensé par Frédéric Fogacci, Directeur des Études et de la Recherche de la Fondation. Afin de répondre à l’attente des étudiants de seconde année (BBA 2) tout en traitant du modèle gaullien, le propos a été centré sur la question du leadership.

En effet, Charles de Gaulle s’est imposé comme l’un des chefs les mieux reconnus, suivis et respectés de l’histoire du XXe siècle. Son exemple a été déployé à travers trois thématiques :

  • La définition du modèle du « Chef », nourrie notamment du Fil de l’épée ;
  • La gestion de crise ;
  • La construction du processus de décision.

À chaque fois, un moment gaullien a été mis en rapport avec des exemples puisés dans la réalité française contemporaine. Un dernier temps de l’enseignement a été consacré à la notion d’indépendance nationale, ce qui a permis notamment des mises au point géostratégiques et un exposé sur la spécificité de l’industrie de Défense en France.

Fort de ce succès, cette première expérience en appelle peut-être d’autres, notamment à diverses étapes du parcours de formation de ces étudiants.

Page 4 sur 41234