Dossier thématique : « la crise de 1958 »

Document : le général de Gaulle et le président Coty à l’Elysée

Le général de Gaulle et le président Coty à l’Elysée

© Droits réservés

Le gouvernement en place, craignant à Paris une tentative de coup d’état militaire inspiré par l’armée d’Algérie, démissionne. René Coty, président de la République, fait appel à de Gaulle le 29 mai, pour former un gouvernement et réformer les institutions. De Gaulle se présente devant l’Assemblée qui lui accorde sa confiance le 1er juin et les pleins pouvoirs pour six mois. Il forme aussitôt un gouvernement d’union nationale où les quatre ministres d’Etat sont Guy Mollet (SFIO), Pierre Pflimlin (MRP), Félix Houphouet-Boigny (UDSR) et Louis Jacquinot (Indépendant).