Dossier thématique : « la crise de 1958 »

Document : télégramme d’appel au général de Gaulle, mai 1958

© Droits réservés

Il a fallu l’insurrection algérienne, déclenchée le 1er novembre 1954, et l’impuissance de la IVe République à y faire face, pour que de Gaulle, retiré à Colombey,  revienne au pouvoir. Un Comité de Salut public se forme à Alger, le 13 mai 1958, pour la sauvegarde de l’Algérie française et appelle au retour du général de Gaulle.

Le 15 mai, alors que Pierre Pflimlin vient d’être investi président du Conseil, de Gaulle se déclare « prêt à assumer les pouvoirs de la République ».