Dossier thématique : « les début de la France Libre »

Document : le colonel Leclerc et ses officiers d’état-major au Fezzan (Libye)

 

© Droits réservés

Partie d’Afrique Equatoriale française, la colonne Leclerc remonte vers le nord et atteint Koufra (Libye), qui appartient à l’Empire colonial italien.

Leclerc s’en empare en mars 1941 et y fait le serment de ne déposer les armes que lorsque le drapeau français flottera de nouveau sur la cathédrale de Strasbourg. Une première campagne dans le Fezzan (janvier-mars 1941) affaiblit les Italiens qui seront totalement défaits au terme de la seconde campagne du Fezzan (septembre 1942-janvier 1943) avec les victoires de Sebha, la capitale régionale le 12 janvier 1943 et celle de Mourzouk le lendemain.

Grâce à un accord signé avec les autorités britanniques à Tripoli en janvier 1943, la France Libre administre directement ce territoire.