Lexique

          
                    

                                                      

A

Affaire Dreyfus

En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus est accusé et condamné à tort pour espionnage en faveur des Allemands. Il est emprisonné au large de la Guyane française.Ce jugement rendu par la justice militaire suscite progressivement l’émoi des milieux intellectuels, scandalisés par les erreurs commises lors du procès et par l’absence de preuves pour condamner Dreyfus.Le pays entier se divise entre dreyfusards et antidreyfusards, sur fond d’antisémitisme, car Dreyfus est juif.Finalement, après la publication du fameux  » J’accuse  » d’Emile Zola en janvier 1898, Dreyfus est gracié en 1899 et réhabilité en 1906.

Amnistie

Acte législatif qui annule les condamnations déjà prononcées.

Armistice

Suspension des hostilités entre deux belligérants ; mais l’état de guerre n’est pas supprimé.

Assemblée constituante

Assemblée élue dont le rôle est de rédiger une Constitution. Une première Assemblée constituante est élue en octobre 1945. Elle comporte 586 députés, parmi lesquels les communistes se taillent la part du lion (26% des sièges), suivis du Mouvement Républicain Populaire (MRP) (23.8% des sièges) et des socialistes de la SFIO (23.3%). Le projet de constitution élaboré par cette assemblée ayant été rejeté par référendum en mai 1946, une deuxième Assemblée constituante est élue en juin 1946. Le MRP y dispose du nombre de sièges le plus important. C’est cette assemblée qui rédige la Constitution de la IVe République approuvée par référendum en octobre 1946. La Constitution de 1958 n’est pas issue du travail d’une Assemblée constituante mais de la réflexion d’une équipe de juristes menée par Michel Debré.

Autodétermination

Libre choix de leur régime politique par les habitants d’un pays.

Axe

Terme désignant l’alliance de l’Allemagne, de l’Italie et du Japon au cours de la Seconde Guerre mondiale.

B

Baby-boom

Ce terme désigne l’augmentation rapide de la natalité et l’accroissement de la population après 1945. Un tel phénomène de rattrapage se rencontre souvent au lendemain des guerres.

Ballotage

Situation dans laquelle aucun candidat à une élection n’a obtenu le nombre de voix nécessaires pour être élu dès le premier tour. Il faut donc procéder à un second tour.

BBC

British Broadcasting Corporation. Organisme britannique de télévision et de radio, créé en 1922. Les ondes de la BBC permettent aux résistants français de Londres de garder le contact avec leurs compatriotes à partir de juin 1940

C

CED (Communauté européenne de défense)

Projet conçu par Jean Monnet et présenté par René Pleven en octobre 1950,
afin de prévenir le réarmement allemand et de créer une armée européenne dirigée par un Etat-major européen et intégrée au commandement interallié de l’OTAN. Le général de Gaulle s’y oppose car il y voit notamment une atteinte à la souveraineté française et craint l’ingérence américaine. Soumis au vote des députés pour sa ratification, le traité instituant la CED est rejeté le 30 août 1954 et ne sera jamais appliqué.

CEE (Communauté économique européenne)

Créée par le Traité de Rome du 25 mars 1957, elle regroupe six pays (France, Allemagne de l’ouest, Belgique, Luxembourg, Italie, Pays-Bas) qui souhaitent aboutir à une union économique et douanière, donc à l’établissement d’un marché commun.

CFLN (Comité français de Libération nationale)

Le CFLN est créé le 3 juin 1943. Co-présidé par les généraux de Gaulle et Giraud, puis présidé par le seul de Gaulle, le comité exerce ses fonctions jusqu’à ce que l’état de libération du territoire permette la formation d’un gouvernement provisoire. C’est ainsi que GPRF lui succède le 3 juin 1944.

Collaboration

Politique consistant à coopérer avec l’occupant en multipliant les gestes de concession à son égard.

Collaborationniste

Qui partage les idées des nazis, coopère avec l’Occupant et désire la victoire du IIIe Reich

Comités d’entreprise

Créés en 1945 sous l’autorité du GPRF, ils sont composés de membres élus parmi le personnel d’une entreprise et ont un pouvoir consultatif. Ils ont des responsabilités économiques, financières et sociales et sont obligatoires pour les entreprises de plus de 50 salariés. Extraits de l’ordonnance du 22 février 1945 : « Art.1 : Des comités d’entreprise sont institués dans toutes les entreprises employant au moins 100 salariés. Art.2 : Le comité d’entreprise coopère avec la direction à l’amélioration des conditions collectives de travail et de vie du personnel, à l’exception des questions relatives aux salaires »

Commissaire régional de la République

Représentants du GPRF, ils sont chargés du rétablissement de la légalité républicaine lors de la libération du territoire. Leur mission est d’encadrer l’épuration, de rétablir les libertés républicaines et faire redémarrer l’économie.

Communauté française

Elle est créée par la Constitution de 1958 (Ve République) et remplace l’Union française créée en 1946.
La Communauté rassemble la France métropolitaine et ses possessions situées hors métropole, qui peuvent choisir de ne pas appartenir à la Communauté et donc de devenir indépendantes. La Communauté disparaît lorsque toutes les colonies françaises ont acquis leur indépendance (1962).

Conseil constitutionnel

Créé par la Constitution de 1958, le Conseil constitutionnel est composé de neuf juges dont le rôle est de surveiller le déroulement des élections et de vérifier que les lois sont bien conformes à la Constitution. Le Conseil constitutionnel peut, sur demande des députés, annuler une loi qui serait jugée inconstitutionnelle.

Constitution

Ensemble des lois fondamentales qui établissent la forme du gouvernement, l’organisation des pouvoirs publics et les rapports entre gouvernés et gouvernants.

D

DATAR (Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale)

Fondée en 1963, la DATAR est alors directement rattachée au Premier ministre et formée d’une équipe restreinte de jeunes chargés de mission. L’action de la DATAR s’appuie sur un Conseil national d’aménagement du territoire. Sa politique menée dans les années 1960 consiste en tout premier lieu à freiner la croissance démographique et économique de la région parisienne, sans pour autant diminuer le rôle de l’État. Cela aboutit notamment à la création de huit métropoles dites « d’équilibre » en 1966 parmi lesquelles Bordeaux, Marseille-Aix, Toulouse…

Décolonisation

Processus par lequel les pays colonisés accèdent à l’indépendance.

Démocratie populaire

Nom donné aux pays de l’Europe de l’Est (Albanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie, Yougoslavie) occupés après la Seconde Guerre mondiale par l’Armée Rouge et où les partis communistes installent des dictatures soumises à l’URSS. Le terme peut également désigner certains pays d’Asie (Chine, Corée du Nord, Vietnam du Nord) dont le régime politique, économique et social est en marche vers le socialisme. L’URSS, quant à elle, ne se considère pas comme une démocratie populaire, étant déjà passée au stade de la réalisation d’une société communiste.

E

Epuration

Action d’exclure d’une administration, d’un parti ou d’une entreprise les personnes dont la conduite a été jugée indigne (par exemple les collaborateurs après la Seconde guerre). L’épuration peut conduire à un jugement, voire à la peine de mort. On distingue trois types d’épuration : extrajudiciaire, judiciaire et professionnelle. Dans les moments troublés de la Libération, l’épuration sauvage se solde environ par 9 000 exécutions, dont 1 500 décidées par des tribunaux improvisés. A cette épuration spontanée succède une épuration légale. Une Haute Cour de Justice est chargée de juger les plus hauts responsables de Vichy, comme Pétain, Laval ou Darnand. Sur 160 000 dossiers instruits, 46 % débouchèrent sur un non-lieu ou un acquittement, 25 % donnèrent lieu à une dégradation nationale, 24,5 % à des peines de prison, et 4,5 % à une condamnation à mort, dont 0,5 % d’exécution (soit 786 personnes). Enfin, l’épuration professionnelle concerna les différentes administrations. Par exemple, 20 % des fonctionnaires de la police parisienne ont été épurés, soit près de 4 000 personnes. Le plus souvent, les fonctionnaires épurés étaient révoqués, mis à la retraite, déplacés ou rétrogradés.

Europe des États

Europe dans laquelle chaque pays membre resterait maître de la plupart de ses pouvoirs, tout en acceptant, sur certains points, des décisions communes européennes.

Europe fédérale

Europe dans laquelle les différents pays membres céderaient une partie de leurs pouvoirs (financier, diplomatique, militaire…) à un gouvernement commun européen.

F

FFI

Forces française de l’intérieur : instituées le 1er février 1944, elles rassemblent les différentes formations paramilitaires issues de la Résistance. Après le Débarquement, les FFI soutiennent la progression alliée (renseignements, sabotages) et sont intégrées au sein de l’armée française le 23 septembre 1944.

FFL (Forces Françaises Libres)

Formées à partir de l’été 1940, les forces françaises libres constituent une force armée formée de militaires, civils et soldats coloniaux , ayant combattu sur les différents théâtres d’opérations jusqu’à leur intégration à l’armée française de libération en août 1943. On estime alors leur nombre entre 60 et 65 000 hommes.

FLN (Front de libération nationale)

Né avec l’insurrection du 1er novembre 1954, le FLN s’impose comme le principal adversaire de la France en Algérie malgré l’arrestation de ses chefs en 1956. C’est avec que le FLN que le général de Gaulle et
le gouvernement français doivent négocier les conditions de l’indépendance de l’Algérie, négociations qui aboutissent aux accords d’Évian le 18 mars 1962.

Françafrique

La « Françafrique » désigne la diplomatie « secrète » entre la France et ses anciennes colonies en Afrique.

Jacques Foccart

, responsable de la politique africaine de Charles de Gaulle puis de Georges Pompidou en est un des artisans. Cette expression est souvent employée dans un sens péjorative pour dénoncer l’influence française en Afrique.

France Combattante

La France Libre prend le nom de France Combattante à partir du 13 juillet 1942 pour marquer l’unification de la Résistance en cours.

Francophonie

Ce terme désigne la politique culturelle de la France visant à défendre et à promouvoir sa langue et sa culture dans tous les pays où est parlé le français, notamment dans les anciennes colonies devenues indépendantes. La francophonie naît officiellement en 1969 lors de la conférence de Niamey.

Front Populaire

La France des années 1930 est menacée par la montée des partis d’extrême-droite. Face à ce péril, les socialistes, les communistes et les radicaux signent en 1935 un accord électoral appelé  » Front populaire « . Ce mouvement remporte les élections en mai 1936 et c’est Léon Blum, chef des socialistes de la SFIO, qui devient président du Conseil. Ce succès est largement fêté par les ouvriers, qui déclenchent bientôt une grève générale pour obtenir l’amélioration de leurs conditions de vie. Le 8 juin 1936, les accords de Matignon leur accordent les droits suivants : – augmentation des salaires – semaine de travail de 40 heures – deux semaines de congés payés Malgré l’euphorie suscitée par ces mesures, le Front Populaire s’affaiblit au fil des mois,critiqué de l’extérieur par les patrons, déchiré de l’intérieur entre les différentes tendances politiques qui le composent. En juin 1937, Léon Blum doit démissionner.

G

Gaullisme

Si l’on devait définir le gaullisme en fonction d’une invariante, ce serait l’exaltation de cette « certaine idée de la France » dont le général de Gaulle s’est fait le promoteur et le défenseur tout au long de sa vie. Au cœur du gaullisme réside l’idée de grandeur nationale et de rassemblement de la nation souveraine derrière un Etat fort dirigé par un chef issu du suffrage universel et respectueux des libertés fondamentales.

GPRF (Gouvernement provisoire de la République française)

Le GPRF naît le 3 juin 1944 et succède au CFLN (Comité français de Libération nationale) dont il conserve la composition. Il est alors présidé par le général de Gaulle qui tente de l’imposer sur la scène internationale. Le GPRF est finalement reconnu par les États-Unis, la Grande Bretagne et l’URSS le 23 octobre 1944. Il disparaît officiellement avec le premier gouvernement de la IVe République, le 28 janvier 1947. Toutefois de Gaulle en démissionne dès le 20 janvier 1946.

H

Harki

Personne d’origine algérienne ayant servi en tant que supplétif de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

I

Inflation

Hausse générale et continue des prix.

M

Mandat

Administration d’un territoire (le mandaté) par un Etat (le mandataire). Cette institution est mise en place par la SDN (Société des Nations) en 1920 afin de permettre aux territoires issus du démantèlement de l’Empire ottoman (Syrie, Liban, Irak…) de parvenir progressivement à l’indépendance grâce à la tutelle préalable de « nations développées, qui, en raison de leurs ressources, de leur expérience ou de leur position géographique, sont le mieux à même d’assumer cette responsabilité » (article 22 du pacte de la SDN).

Maquis

Lieu isolé et peu accessible où se cachaient les résistants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Marché commun

Le 25 mars 1957, six Etats (France, Italie, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne de l’Ouest) fondent la Communauté économique européenne (CEE). L’objectif est de créer un espace commun pour les échanges, comme le montrent les mesures prises dans l’article 3 du traité de Rome : 1- élimination, entre les Etats membres,
des droits de douane 2- établissement d’un tarif douanier commun entre les Etats membres 3- abolition, entre les Etats membres, des obstacles à la libre circulation des personnes, des services et des capitaux. 4- Politique commune dans le domaine de l’agriculture

Mémorandum

Note écrite destinée à exposer un point de vue.

Milice

Fondée en 1943 par Joseph Darnand, la Milice est une organisation paramilitaire qui pourchasse les résistants et les juifs, en collaboration avec les Allemands.

Motion de censure

Vote de l’Assemblée nationale pouvant conduire le gouvernement à la démission. Pour être obtenue, la motion de censure doit obtenir la majorité absolue des votes des députés, les abstentions étant considérées comme défavorables à la censure.

Mouvements unis de la Résistance (MUR)

En janvier 1943, les trois grands mouvements de résistance de zone sud (Combat, Franc-Tireur, Libération) se regroupent, ainsi que leurs organisations militaires au sein de l’Armée secrète.

MRP (Mouvement républicain populaire)

Créé à la Libération par des démocrates chrétiens engagés dans la Résistance, le MRP soutient le général de Gaulle au lendemain de la guerre mais ne le suit pas dans sa retraite en janvier 1946. Deuxième parti en nombre de sièges aux élections législatives d’octobre 1945, premier à celle de juin 1946, il voit son chef, Georges Bidault prendre la tête du Gouvernement provisoire.

N

Nationalisation

Achat ou confiscation par l’Etat d’une entreprise ou de biens appartenant à des sociétés privées (ex. : Renault en 1945).

O

OAS (Organisation de l’Armée secrète)

Créée en 1961, l’OAS devient la force principale de l’activisme pour le maintien de l’Algérie française.
L’organisation est très hétérogène, tant socialement que politiquement, mais trouve son unité dans la méthode, le terrorisme, et l’ennemi commun, le général de Gaulle. Le président de la Ve République est considéré comme un traître et est donc victime de plusieurs attentats dont ceux de Pont-sur-Seine et du Petit Clamart. Celui avorté de mai 1965 marque la fin de l’OAS. L’OAS a tué entre 1500 et 1800 personnes, Algériens pour la plupart, et perdu 90 de ses membres.

ONU (Organisation des Nations Unies)

Dès 1941, Roosevelt évoque la création d’un organisme international chargé de remplacer la SDN et de préserver la paix dans le monde. En février 1945, à la conférence de Yalta, les trois Grands (Roosevelt, Churchill et Staline) décident de passer à l’acte. Le 26 juin 1945, 51 États signent la charte de San Francisco qui crée l’ONU.

Ordonnance

Acte pris par un gouvernement dans les domaines qui relèvent habituellement de la loi adoptée par le parlement

OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord)

Fondée en 1949 par le traité de l’Atlantique Nord, cette alliance militaire défensive garantit aux pays d’Europe occidentale l’appui militaire permanent des Etats-Unis dans le contexte de la guerre froide. En mars 1966, le président de Gaulle annonce le retrait de la France du commandement intégré de l’OTAN et exige le départ des installations alliées du territoire national, provoquant le mécontentement de l’allié américain. Cette décision illustrait la conception gaullienne de l’indépendance nationale et du refus de l’hégémonie américaine.

P

PCF (Parti communiste français)

Le PCF, initialement intitulé SFIC (Section française de l’Internationale communiste), naît de la scission d’une majorité de militants de la SFIO, au Congrès de Tours en 1920. Lors des élections législatives de 1936, le PCF fait partie de la coalition des partis de gauche du Front populaire qui remporte le scrutin. Toutefois, les communistes soutiennent le gouvernement sans y participer. Engagé dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, le PCF devient le premier parti de France avec sa victoire aux élections législatives en 1945. Les communistes participent alors aux gouvernements jusqu’en 1947, année de leur renvoi dans le contexte de la Guerre froide naissante. Les communistes se présentent alors comme une force d’opposition à la politique de la IVe République.

Pied-noir

Français d’origine européenne installé en Afrique du Nord jusqu’à l’indépendance des pays de cette région. Cette expression est utilisée à partir de la guerre d’Algérie (1954-1962).

Planification

Processus de modernisation de l’économie française après la Seconde Guerre mondiale prenant la forme de plans successifs destinés à fixer les objectifs à atteindre et à orienter les investissements publics et privés. Six plans se sont succédé en France entre 1946 et 1971.

Pouvoir exécutif

Pouvoir chargé de faire appliquer les lois. En France, il est exercé par le président de la République et le gouvernement.

Propagande

Action systématique visant à influencer l’opinion publique pour lui faire accepter certaines idées.

R

Référendum

C’est une question posée par le pouvoir aux électeurs, qui doivent répondre par oui ou par non. Les référendums de 1945 à 1969 : Date Question posée réponse des électeurs 21 octobre 1945 (référendum couplé avec les législatives) – Voulez-vous que l’Assemblée élue ce jour soit une Assemblée constituante ? – Approuvez-vous l’organisation provisoire des pouvoirs publics indiquée dans le projet qui vous est soumis ? suffrages exprimés : 19 283 882 Oui : 18 584 746 Non : 699 136 5 mai 1946 Nouveau projet de constitution suffrages exprimés : 19 244 419 Oui : 12 765 213 Non : 6 449 206 13 octobre 1946 Projet de constitution Oui : 9 263 000 (53% des suffrages exprimés) Non : 8 143 000 28 septembre 1958 Projet de Constitution Abstention : 19.52% des suffrages exprimés Oui : 85.1% des suffrages exprimés 8 janvier 1961 Pour ou contre l’autodétermination en Algérie et l’organisation des pouvoirs publics en Algérie avant l’autodétermination Abstention : 26.25 % des inscrits Oui : 75.26% des suffrages exprimés Non : 18.37% des suffrages exprimés 8 avril 1962 Approbation des accords d’Evian sur le cessez-le-feu entre la France et le GPRA Abstention : 24.79% des inscrits Oui : 90.7% des suffrages exprimés 28 octobre 1962 Election du Président de la République au suffrage universel direct Inscrits : 26 606 948 Votants : 22 595 703 (taux d’abstention : 23.03%) Suffrages exprimés : 22 291 313 Oui : 17 666 828 (62.25% des suffrages exrpimés) Non : 4 624 475 (20.75%) 27 avril 1969 Région et Sénat Abstention : 19.87% Oui : 47.58% des suffrages exprimés Non : 53.17% des suffrages exprimés

Régime parlementaire

Régime dans lequel le Parlement dispose d’importants pouvoirs (notamment la possibilité de renverser le gouvernement). Ex. : régime de la IVe République.

Régime présidentiel

Régime dans lequel le Président dispose d’importants pouvoirs (notamment celui de dissoudre l’Assemblée des représentants).

Révolution industrielle

Processus de transformation profonde de l’économie et de la société dans les pays européens, en Amérique du nord et au Japon au XIXème siècle. On distingue généralement deux phases dans la révolution industrielle : la première, de la fin du XVIIIème siècle à 1880 environ, commence en Angleterre et se traduit par l’essor de la machine à vapeur et de ses applications mécaniques dans l’industrie et les transports, avec le développement de l’exploitation charbonnière. Les usines se multiplient, une nouvelle société industrielle naît, la classe ouvrière se développe. La seconde révolution industrielle, à partir de 1880, est fondée sur l’électricité, le pétrole, l’automobile. Les Etats-Unis en sont les pilotes : grâce à leurs ressources et à leurs techniques scientifiques de production, ils deviennent la première puissance mondiale après la Première Guerre.

RPF (Rassemblement du peuple français)

Le parti gaulliste est créé en avril 1947, dans un contexte de forte tension internationale. Le général estime possible l’éclatement d’une nouvelle guerre mondiale à laquelle la IVe République serait incapable de faire face. Il s’agit donc pour lui de rassembler les Français pour « promouvoir et faire triompher, par-dessus les différences des opinions, le grand effort de salut commun et de réforme profonde de l’Etat » (discours du 7 avril 1947 à Strasbourg). La création du RPF pouvait surprendre de la part d’un homme qui s’était toujours opposé à la logique des partis, refusant d’ailleurs de fonder un mouvement politique pendant la guerre ou à la Libération. Néanmoins, dans un premier temps, son succès populaire est fulgurant : fort de 400 000 adhérents, il remporte un succès éclatant aux élections municipales d’octobre 1947, prenant la tête des treize plus grandes villes françaises. Mais le parti gaulliste ne parvient pas à capitaliser ce premier succès électoral et à garder ses adhérents, connaissant même un échec aux législatives de 1951. De Gaulle en tire les conséquences en mettant le rassemblement en sommeil, partiellement en 1953, puis totalement en 1955. On peut penser cependant que l’expérience politique acquise par le général dans le cadre du RPF lui a servi dans sa reconquête du pouvoir en 1958.

S

Sécurité sociale

Financée par des cotisations sociales obligatoires versées par les travailleurs et les entreprises, la Sécurité sociale est un système d’assurance qui garantit un revenu aux travailleurs et à leur famille en cas de maladie, d’accident du travail, de maternité…

SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière)

Née en 1905 de l’unification des différentes forces socialistes françaises, la Section française de l’Internationale ouvrière dirige pour la première fois un gouvernement en 1936, lors de l’épisode du Front Populaire. Au lendemain de la guerre, elle obtient à peu près le même nombre de voix qu’avant 1939.

STO (Service du travail obligatoire)

Mis en place par une loi de 1943, le STO met la main d’œuvre française au service des nazis en envoyant obligatoirement les jeunes Français travailler en Allemagne pour deux ans. Cette mesure provoque l’entrée en résistance d’un grand nombre de jeunes gens concernés.

T

Tiers-monde

Nom donné par l’économiste Alfred Sauvy en 1952 aux Etats les plus défavorisés de la planète, situés pour la plupart au sud. Le terme fait référence à la notion de  » tiers-état « , groupe de population majoritaire que caractérisait son immense pauvreté sous l’Ancien Régime.

Trente Glorieuses

Expression inventée par l’économiste français Jean Fourastié en 1979 pour désigner les trente années (approximativement 1945-1975) de forte croissance économique, de plein emploi et d’essor de la consommation.
Cette expression fait référence aux  » Trois Glorieuses « , les trois journées révolutionnaires des 27, 28, 29 juillet 1830.

U

Union française

Utilisée pour la première fois le 24 mars 1945, l’expression « Union française » désigne le changement des relations entre la France et ses colonies. Ce nom est finalement adopté dans la Constitution de la IVe République : l’Union française renvoie alors à l’ensemble formé par la métropole, ses possessions d’outre-mer, ses Etats et territoires associés. Ce changement de dénomination s’accompagne d’un certain nombre de mesures visant à accroître les droits des peuples colonisés. Le terme « Communauté française » lui est substitué en 1958.

UNR (Union pour la nouvelle République)

Créé le 1er octobre 1958, entre le référendum et les législatives, le parti gaulliste prend en quelque sorte la place du RPF disparu en 1955. Il donna au général de Gaulle une solide base électorale sur laquelle
il put s’appuyer à l’Assemblée nationale.