Dossier thématique : « la politique culturelle »

Document : le général de Gaulle et André Malraux président à l’inauguration du Théâtre de France, 21 octobre 1959

© AFP

C’est le général de Gaulle qui crée en 1959 le ministère des Affaires culturelles. Il en confie la direction à André Malraux qui conservera ce poste jusqu’en 1969. André Malraux définit sa mission de la manière suivante : « Rendre accessible les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français ; (…) assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et (…) favoriser la création des œuvres d’art et de l’esprit qui l’enrichissent ».

A son instigation, quinze grands monuments historiques (Versailles, le Louvre, les Invalides,…) sont restaurés. En 1964, l’Inventaire général des richesses artistiques de la France est créé, afin de recenser à l’échelle nationale l’ensemble du patrimoine français.

Quant à la diffusion démocratique des œuvres artistiques contemporaines, Malraux la promeut à travers des ” maisons de la culture ” inaugurées dans les capitales régionales (Bourges, Grenoble, Amiens…).

Enfin, le rayonnement de la France à l’échelle mondiale souhaité par le général de Gaulle passe aussi par la culture. En témoigne la présentation de La Joconde à Washington et à New York en 1963 où deux millions d’Américains ont pu admirer le chef d’œuvre de Léonard de Vinci.