Les discours de Charles de Gaulle

Parmi les milliers de pages recensant les Discours et messages du général de Gaulle, ses interventions publiques se distinguent selon la forme adoptée et le média utilisé. Pour retrouver une sélection complète et une analyse approfondie de ses principaux discours, on consultera le site Paroles Publiques mis en ligne par l’Ina et la Fondation Charles de Gaulle.

Les types de discours

Les discours radiophoniques

L’enregistrement de son intervention radiophonique la plus célèbre n’a certes pas été conservé, mais l’Homme du 18 Juin a par la suite prononcé plus de 70 allocutions diffusées à la radio britannique BBC mais aussi à Radio-Brazzaville et Radio-Alger. Celui qui symbolisait la voix de la Résistance est interdit d’antenne sous la IVe République du fait de son opposition au régime. Il s’exprime à nouveau sur les ondes en tant que premier président de la Ve République : lors de ses déplacements en Algérie puis à l’occasion de la crise de Mai 1968. Ainsi le 30 mai 1968, après un mois de grève et de retour de Baden-Baden, le général de Gaulle annonce la dissolution de l’Assemblée nationale et appelle à la mobilisation de la « majorité silencieuse ». L’efficacité de cette allocution se traduit par un afflux massif le soir même à la manifestation gaulliste organisée sur les Champs-Elysées et quelques semaines plus tard, dans les urnes.

Les interventions télévisées

Un mois après avoir été rappelé au pouvoir, le général de Gaulle se présente devant les caméras de télévision : peu satisfait par cette première intervention, il travaille son style et sa gestuelle. Assis derrière son bureau dans la Salle des Fêtes de l’Elysée, récitant un texte appris par cœur, il s’adresse par la suite régulièrement aux téléspectateurs, afin de rendre compte de la politique menée. L’exercice à visée pédagogique de l’exercice devient à plusieurs reprises un acte politique d’importance. Ainsi, le discours du 23 avril 1961 est décisif : il contribue à l’échec du putsch des généraux organisé à Alger. Apparaissant en uniforme, le général de Gaulle prononce une brève allocution dont la construction et le style dramatique ont emporté l’adhésion et la confiance des soldats du contingent et des Français de métropole.

A partir de 1958, les conférences de presse présidentielles sont le plus souvent biannuelles. Elles constituent de véritables événements médiatiques. La présence du gouvernement et d’un parterre de journalistes donne l’occasion au président de la République à travers des réponses rédigées à l’avance, de glisser des formules passées à la postérité. Ainsi lors de celle du 19 mai 1958, interrogé sur les conditions de son retour au pouvoir, le chef de la France Libre s’exclame : « Pourquoi voulez-vous qu’à 67 ans, je commence une carrière de dictateur ? ».

Les discours publics (en France ou à l’étranger)

Parmi les discours prononcés lors de déplacements officiels, c’est moins devant les parlementaires ou les officiels qu’à l’occasion de grand discours publics que le général de Gaulle donne la pleine mesure de son talent oratoire. Au-delà de son sens de la formule – on peut notamment citer le discours prononcé à Alger le 4 juin 1958 dans lequel il glisse la phrase restée célèbre : « Je vous ai compris ! » -, ses discours revêtent une dimension politique qui leur assurent une adhésion populaire immédiate et qui demeure très vivace tant en France qu’à l’étranger.

La sélection de discours

La Seconde Guerre mondiale

1940

18 juin : Appel à la résistance sur les ondes de la BBC, Londres

22 juin : Appel à continuer le combat

27 octobre : Manifeste de Brazzaville

1941

15 novembre : Discours de l’Albert Hall, Londres

24 décembre : Discours adressé aux enfants de France, Londres

1942

23 juin : Déclaration publiée dans les journaux clandestins en France

8 novembre : Discours radiodiffusé, Londres

1943

24 décembre : Discours d’appel à l’union du peuple français au soir de Noël

1944

20 janvier : Discours de Brazzaville

6 juin : Discours radiodiffusé

25 août : Discours de l’Hôtel de Ville de Paris

12 septembre : Discours du palais de Chaillot

1945

8 mai : La victoire du 8 mai 1945

Le Rassemblement du Peuple Français et la traversée du désert

1946

16 juin : Discours de Bayeux

29 septembre : Discours d’Epinal

1947

7 avril : Discours de Strasbourg

10 avril : Commémoration de la libération de l’Alsace

24 avril : Allocution du RPF

27 juillet : Discours de Rennes

1948

14 décembre : Plaidoyer pour l’association dans les entreprises

1958

15 mai : Déclaration du 15 mai 1958

Le président de la Ve République

1958

19 mai : Conférence du 19 mai 1958

27 mai : Communiqué

4 juin : Discours du forum d’Alger

6 juin : Discours de Mostaganem

4 septembre : Discours prononcé place de la République à Paris

28 décembre : Discours sur la politique de rigueur

1959

16 septembre : Discours de l’autodétermination de l’Algérie

1960

25 janvier : Appel aux Algérois à la suite de la « semaine des barricades »

1961

23 avril : Message au lendemain du putsch des généraux

10 mai : Discours aux Invalides

1962

18 octobre : Discours sur l’élection

1963

15 février : Allocution à l’Ecole militaire

1966

30 juin : Discours à Moscou

1er septembre : Discours de Phnom Penh

1967

24 juillet : Discours de Montréal

1968

24 mars : Discours sur la réforme régionale, Lyon

30 mai : Allocution radiodiffusée

1969

28 avril : Communiqué

Les discours au monde

1940

27 octobre : Discours prononcé à la radio de  Léopoldville

1941

18 juin : Discours prononcé au Comité national français d’Egypte

5 août : Déclaration faite à Beyrouth

1942

28 août : Discours prononcé à Beyrouth au cercle de l’Union française

1943

8 août : Discours prononcé à Casablanca

1944

2 janvier : Discours en Tchécoslovaquie

30 janvier : Discours de Brazzaville

7 mai : Discours prononcé à Tunis

11 juillet : Discours prononcé devant le Parlement d’Ottawa

1945

10 octobre : Discours en Belgique

11 octobre : Discours prononcé à l’université de Bruxelles

1953

8 mars : Discours prononcé à Bamako

1958

22 août : Discours prononcé à Tananarive

26 août : Discours prononcé à Dakar

6 novembre : Lettre au Président Sékou Touré

1959

8 juillet : Discours prononcé à Tananarive

12 décembre : Allocution prononcée à Saint-Louis du Sénégal

13 décembre : Allocution prononcée à l’Assemblée Fédérale du Mali

1960

26 juillet : Allocution de bienvenue du S.E.M.A Ahidjo, président de la République du Cameroun

26 octobre : Allocution de bienvenue