Dossiers thématiques

Dossiers thématiques : "La France dans le monde"

Introduction

En 1958, le monde est soumis à un ordre planétaire bipolaire, dominé par l’hégémonie des blocs soviétique et américain. Refusant toutes espèces de servitude, le général de Gaulle entend mener une politique d’indépendance nationale, où la France – solidement ancrée au sein d’une Europe unie – déploie ses relations diplomatiques aux quatre coins de la planète. Appels aux indépendances, reconnaissance de la Chine ou réconciliation franco-allemande, la France trouve sa place sur la scène mondiale.

   
Dossier : "De Gaulle et l'Europe"

La construction européenne entreprise par le général de Gaulle contribue à la prospérité économique de la France des « Trente Glorieuses ». Sur le plan politique, s'il ne réussit pas son grand projet d'une Europe forte et unie – où la France jouerait l'un des premiers rôles – il accomplit néanmoins la réconciliation avec l'Allemagne.
accéder au dossier "De Gaulle et l'Europe"

   
Dossier : "De Gaulle et la reconnaissance de la Chine"

Le 27 janvier 1964, le général de Gaulle décide d’établir des relations diplomatiques avec la Chine communiste. Cette reconnaissance politique s’inscrit clairement dans la perception planétaire du président français : l’indépendance des peuples, c’est-à-dire le refus d’une domination de la France par le bloc occidental, et de celle de Pékin par le bloc soviétique.
accéder au dossier "De Gaulle et la reconnaissance de la Chine populaire"

   
Dossier : "De Gaulle et l'Allemagne"

La réconciliation franco-allemande est pour le général de Gaulle le postulat nécessaire à la construction d’une Europe forte, en paix avec elle-même, et capable de peser sur le destin du monde. Il trouve en Konrad Adenauer un partenaire qui poursuit le même idéal de paix, et avec qui il signe le Traité de l’Élysée en janvier 1963.
accéder au dossier "De Gaulle et l'Allemagne"

   
Dossier : "De Gaulle et l'Amérique latine"

En 1964, le général de Gaulle réalise un gigantesque voyage à travers toute l’Amérique latine. "Chasse gardée" des États-Unis, il encourage les États latins à l’indépendance, présentant ainsi la diplomatie française comme une alternative possible face au monde bipolaire. De nombreux accords de coopération économique et culturelle sont alors conclus.
accéder au dossier "De Gaulle et l'Amérique latine"

   
Dossier : "De Gaulle et l'Amérique latine"

Le général de Gaulle entretient avec l'Union soviétique, qu'il n'a jamais cessé de nommer Russie, une relation très particulière: de la seconde guerre mondiale et l'alliance aux côtés des soviétiques (la reconnaissance de la France libre par Staline, l'escadrille Normandie-Niemen), à la Guerre froide et le renouveau de l'alliance dans un contexte de détente et d'ouverture à l'Est (le voyage du général de Gaulle en URSS en juin 1966).
accéder au dossier "De Gaulle et l'URSS"