LA MEMOIRE

LIEUX

SYMBOLES


Journée nationale de commémoration de l'Appel du 18 juin 1940

Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n° 67 un décret instituant le 18 juin "Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi".

Après l'inscription au Registre du monde de l'Unesco en juin 2005, le Décret n° 2006-313 du 10 mars 2006 publié le 19 mars institue le 18 juin "Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi".

 

Commémoré depuis la Libération par les Français libres et les associations de Résistance, l'Appel du 18 juin sera désormais célébré chaque année par des cérémonies officielles organisées aux niveaux national et départemental et une cérémonie symbolique organisée au mont Valérien par l'ordre de la Libération.

 

La cérémonie organisée par l'ordre de la Libération au Mont Valérien respecte un déroulement devenu immuable : le 18 juin à 18h les invités et les représentants des autorités arrivent et prennent place, dans l'ordre du protocole. Puis le le Président de la République passe les troupes en revue, avant d'être conduit à sa place par le Chancelier. Ce dernier procède alors au ravivage de la Flamme à l'aide d'un flambeau provenant de l'Arc de Triomphe. Puis, après une minute de silence, est diffusé le texte de l'Appel du 18 juin. Ensuite, le Président de la République, accompagné du Chancelier, pénètre dans la crypte où il se recueille et signe le Livre d'Or. A sa sortie, le Président salue les personnes présentes, et notamment les Compagnons de la Libération, avant que le Chancelier ne prenne congé.