LA MEMOIRE

LIEUX

SYMBOLES


Hommage à Jean-Marcel Jeanneney

Jean-Marcel Jeanneney est décédé le 17 septembre 2010 à Paris à l'âge de 99 ans. La FOndation Charles de Gaulle rend hommage à ce pilier du gaullisme.

Né le 13 novembre 1910 à Paris, Jean-Marcel Jeanneney est originaire de Franche-comté, région de naissance de son père Jules Jeanneney, président du Sénat de 1932 à 1942 et ministre d'Etat dans le Gouvernement Provisoire de Charles de Gaulle de 1944 à 1946, dont il sera directeur de cabinet.

Il est le père d'une famille de huit enfants, dont Jean-Noël Jeanneney, ancien président de Radio France et de la Bibliothèque nationale de France.

Ministre de l'Industrie (1959-1962), des Affaires sociales (1966-1968), ministre d'Etat (1968-69), premier ambassadeur et haut représentant de France en Algérie (juillet 1962 - janvier 1963), il est nommé au Conseil économique et social en 1964, puis occupe les fonctions de ministre des Affaires sociales du 8 janvier 1966 au 31 mai 1968, dans les gouvernements Georges Pompidou.

Il est ministre d'État dans le gouvernement Maurice Couve de Murville (1968-1969), en charge du dossier de la régionalisation et la réforme du Sénat repoussé lors du référendum du 27 avril 1969 qui entraîne le départ du général de Gaulle de la présidence de la République. Il prend alors ses distances vis-à-vis de la majorité qui soutient Georges Pompidou, déclarant notamment ne plus croire au « gaullisme sans de Gaulle » et apporte son soutien à François Mitterrand aux élections présidentielles de 1974 et 1981.

Son corps repose à Rioz, communes de Haute-Saône dont il fut le maire de 1967 à 1989.