LA MEMOIRE

LIEUX

SYMBOLES


Le général Alain de Boissieu est décédé

La Fondation Charles de Gaulle fait part de son immense tristesse à l'annonce du décès de son vice-président, le général d'armée Alain de Boissieu, survenu le 5 avril 2006 à l'âge de 91 ans. Elle tient à saluer la mémoire de celui qui fut l'un des plus fidèles compagnons du général de Gaulle. 

 

Né le 5 juillet 1914 à Chartres, Saint-cyrien, il est lieutenant de cavalerie en 1940. Prisonnier des Allemands le 12 juin 1940, après avoir organisé une des dernières charges au sabre de l'armée française, il parvient à s'évader de son oflag de Pomeranie en mars 1941 pour rejoindre Londres par l'URSS, mais y est interné cinq mois avant de pouvoir rallier les Forces françaises libres (FFL)en septembre 1941. Membre de l'Etat-major particulier du général de Gaulle à Londres, haut-commissaire dans l'Océan indien, puis affecté au poste de commandement du général Leclerc, il participe avec la 2e division blindée aux campagnes de France et d'Allemagne où il obtient la reddition du "nid d'aigle" de Berchtesgaden le 5 mai 1945. Entré au cabinet militaire du général de Gaulle, il épouse en janvier 1946 sa fille, Élisabeth.
Général de brigade en 1964, commandant l'École militaire spéciale de Saint-Cyr, général de division en 1968, il est inspecteur de l'armée blindée (1970) et membre du Conseil supérieur de la guerre (1971), puis chef d'État-major de l'armée en 1975. Grand Chancelier de la Légion d'honneur jusqu'en 1981, il était chancelier de l'Ordre de la Liberation depuis septembre 2002.

 

Voir aussi :

Le communiqué de la présidence de la République

Sa biographie sur le site de l'Ordre de la Libération