LA MEMOIRE

LIEUX

SYMBOLES


Décès de Pierre Messmer

Vice-président de la Fondation Charles de Gaulle

Pierre Messmer, ancien Premier Ministre, ancien Président de la Fondation Charles de Gaulle, Chancelier de l'Ordre de la Libération, est décédé ce mercredi 29 août 2007 à l'Hôpital du Val de Grâce, à l'âge de 91 ans. Illustre Français libre, gaulliste de la première heure, il est resté toute sa vie un des plus ardents défenseur de l'oeuvre du Général de Gaulle. Les obsèques de Pierre Messmer ont été célébrées mardi 4 septembre après-midi aux Invalides.

 

Né le 20 mars 1916 à Vincennes, l'ancien élève de l'Ecole nationale d'Outre-Mer rallie la France libre dès juillet 1940, participe aux campagnes d'Afrique (Bir-Hakeim), de France et d'Allemagne, puis en 1945 il est envoyé en Indochine où il est fait prisonnier par le Vietminh. Directeur de cabinet du Haut-commissaire en Indochine, Emile Bollaert, (1947-48), il est gouverneur de Mauritanie (1952), de Côte d'Ivoire (1954-56) et Haut-commissaire de la République au Cameroun (56-58), en AEF puis en AOF (58-59). Après les indépendances africaines, il est nommé par de Gaulle ministre des Armées (janvier 1960-juin 1969), où il joue un rôle important dans la préparation et l'évaluation de l'arme nucléaire et dans la réforme de l'armée. Député de Moselle (1968-88), maire de Sarrebourg (1971-89), ministre des DOM-TOM (1971-72), il succède à Chaban-Delmas comme Premier ministre de Pompidou (juillet 1972-mai 1974). Membre de l'Institut de France, Compagnon de la Libération, il a été entre 1992 et 1996, président de l'Institut puis de la Fondation Charles de Gaulle dont il est le vice-président depuis sa nomination comme Chancelier de l'Ordre de la Libération. Pierre Messmer avait accepté de co-présider le comité de souscription pour le futur mémorial de Colombey-les-Deux-Eglises.

 

Voir aussi :

Biographie détaillée de Pierre Messmer sur le site de l'Ordre de la Libération

Hommage prononcé par l'Ingénieur général René Bloch à l'occasion du 4ème anniversaire de la disparition de Pierre Messmer