LA MEMOIRE

LIEUX

SYMBOLES



Musées

Liés à la Fondation Charles de Gaulle

Bureau du Général de Gaulle

Bureau du général de Gaulle, rue Solférino

 

En savoir plus :

 

  

Maison natale Charles de Gaulle

Maison natale Charles de Gaulle (Lille)

En savoir plus :

 

  

La Boisserie Colombey-les-deux-églises

La Boisserie (Colombey-les-deux-églises)

 

En savoir plus :

 

  

Le Mémorial Charles de Gaulle

Le Mémorial Charles de Gaulle(Colombey-les-Deux-Eglises)

 

En savoir plus :

 

 

Historial Charles de Gaulle, Musée de l'armé

L’Historial Charles de Gaulle, Musée de l'armée (Paris)

 

En savoir plus :

 

  

Espace commémoratif Charles de Gaulle à l'aéroport Charles-de-Gaulle (Roissy)

 

En savoir plus :

 

Consacrés aux deux Guerres mondiales

Musée de l'armé, Les Invalides

Musée de l'Armée - Les Invalides

Les collections permanentes du musée sont réparties en collections dites "historiques", correspondant à un circuit de présentation chronologique depuis l'Antiquité jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale
dont l'aile du général de Gaulle inaugurée le 18 juin 2000 et consacrée à la Seconde Guerre mondiale, la nouvelle aile général de Gaulle du musée de l'Armée a misé sur une architecture et une muséographie modernes. Département du Musée de l'armée "Général de Gaulle, seconde guerre mondiale..."


En savoir plus :


 

Historial de la Grande Guerre Péronne

 Historial de la Grande Guerre (Péronne)


Au milieu des années 1980, le Conseil général de la Somme initie une réflexion qui aboutira, le 1er août 1992, à la réalisation (grâce à des fonds européens, nationaux, régionaux et départementaux) d’un musée international de la Grande Guerre (et plus seulement de la bataille de la Somme). L'architecture intérieure, la muséographie choisie dans les cinq salles illustrent à la fois la vie sur le front et à l'arrière. Les armes et équipements militaires sont répartis au centre des salles ; posés à même le sol dans des fosses, ils témoignent de la souffrance commune des combattants. Les civils, tous « mobilisés » par l'effort de guerre, sont évoqués dans les vitrines murales, divisées en trois parties respectivement consacrées à l'Allemagne, à la France et au Royaume-Uni.



En savoir plus :


 

  

Champ de bataille de Verdun

Champ de bataille de Verdun



Découverte du Champ de Bataille organisée par la Maison du tourisme de Verdun Circuit panoramique des monuments les plus importants du Champ de Bataille, arrêt pour visite intérieure : du Mémorial de Verdun, créé en 1967, sous l'égide de l'Académicien et ancien combattant Maurice Genevoix. C’est aujourd'hui l'un des principaux musées européens de la Grande Guerre. Il présente une collection exceptionnelle d'objets personnels et de pièces d'artisanat de tranchées qui évoquent le quotidien des hommes et leur martyr.
L'espace muséographique, qui fait aujourd'hui peau neuve, se déploie autour d'une saisissante reconstitution du champ de bataille, d'expositions thématiques et pédagogiques, mais également de films, photographies, lithographies et affiches d'époque qui constitue une excellente clé d'entrée à une visite d'une ou plusieurs journées à Verdun. Du Fort de Douaumont, ouvrage Séré de Rivières, témoin des combats et luttes entre soldats français et allemands, de l'Ossuaire de Douaumont, qui garde en son sein les restes des soldats morts sur le champs de bataille afin de préserver leur souvenir. De la Tranchée des Baïonnettes



En savoir plus :


 

  

Centre mondial de la paix, des libertés et des droits de l'homme

Centre mondial de la paix, des libertés et des droits de l'homme (Verdun)

Verdun occupe une place d'exception dans la mémoire nationale qui s’est cristallisée en ce lieu historique à l’occasion de la Bataille de 1916. C’est depuis cette date que Verdun est devenue un haut lieu de mémoire de la France et même de l'Europe. Depuis son inauguration en 1994, le Centre Mondial de la Paix a pour vocation de participer à ce processus volontaire et continu que nécessitent la défense et la promotion de la paix.

 

  

Mémorial de la Paix, Caen

Mémorial de la Paix (Caen) 



Inauguré le 6 juin 1988, Le Mémorial de Caen est le musée de référence sur l’histoire du XXe siècle. À partir d’une scénographie innovante et chargée d’émotion, cette Cité de l’Histoire pour la Paix propose un voyage historique et une réflexion sur l’avenir à travers trois principaux espaces muséographiques : les tensions internationales et la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide ainsi que le thème de la paix. Outre sa mission historique, Le Mémorial de Caen s’attache à démontrer la fragilité et les exigences de la Paix et des Droits de l’Homme.



En savoir plus :


 

  

Musée les deux victoires

Musée national des Deux Victoires - Clémenceau-de Lattre (Mouilleron-en-Pareds)

Ce mémorial établit un parallèle entre Georges Clemenceau et Jean de Lattre, tous deux nés à Mouilleron-en-Pareds : leur rôle dans les deux guerres mondiales, leur signature au nom de la France lors des deux Victoires mettant fin aux deux conflits mondiaux et leur message d’unité nationale.

En savoir plus :


 

  

Musée Mémorial de la Bataille de Normandie

Le Musée Mémorial de la Bataille de Normandie



Situé à une centaine de mètres du cimetière militaire britannique de Bayeux, le Musée Mémorial de la Bataille de Normandie, retrace de manière exhaustive et thématique les opérations et combats qui se sont déroulés sur le sol normand du 7 juin au 29 août 1944. Sur un espace de 2000 m2 entièrement rénové en 2006, une collection unique permet au visiteur d'appréhender de manière pédagogique le considérable effort de guerre consenti au cours de cette bataille décisive pour la reconquête de la paix en Europe.



En savoir plus :


 

  

Musée Mémorial du général de Gaulle (Bayeux)

Musée Mémorial du général de Gaulle (Bayeux)



Ce musée a fermé ses portes fin 2008 . Une partie des collections seront présentées dans un "espace de Gaulle" qui sera prochainement créé au sein du Musée Mémorial de la bataille de Normandie de Bayeux.



En savoir plus :


 

  

La Coupole - Musée sur la Deuxième guerre mondiale et les fusées

La Coupole - Musée sur la Deuxième guerre mondiale et les Fusées - St Omer (Pas de Calais)



Située dans le Pas-de-Calais, à 5 km de la ville de Saint-Omer, LA COUPOLE est un gigantesque bunker souterrain conçu par les nazis, en 1943-1944, pour stocker, préparer et lancer les fusées V2 (premiers engins à avoir atteint la stratosphère), l'arme secrète avec laquelle Hitler comptait détruire Londres et inverser le cours de la guerre. Réhabilitée en Centre d'Histoire et de Mémoire, LA COUPOLE vous fait découvrir, dans un cadre impressionnant, les enjeux d'une guerre totale et les étapes de la conquête spatiale, issue paradoxalement de la technologie des V2. Le Centre développe également le thème de l'occupation allemande de 1940 à 1945 dans le Nord—Pas-de-Calais, l'une des régions les plus durement éprouvées lors des "années noires".



En savoir plus :


 

  

Imperial War Museum

Imperial War Museum - Londres (Grande-Bretagne)



C’ est le musée militaire britannique. Il est réparti sur plusieurs sites
• Le musée principal, situé à Londres, qui traite essentiellement de la Première Guerre mondiale, bien que parlant également un peu de la Seconde Guerre mondiale ;
• Le site de Duxford (près de Cambridge), un important musée aéronautique, qui comporte deux collections distinctes : les avions américains et les avions britanniques ;
• Le site de Manchester, nommé Imperial War Museum North ;
• Le bâtiment de guerre HMS Belfast, amarré sur la Tamise en face de la Tour de Londres ;
• Le Churchill Museum and Cabinet War Rooms, situé à l'intérieur du centre de commandement de Winston Churchill pendant la deuxième guerre mondiale



En savoir plus :


 

Sur la Résistance et la Déportation

Musée de l'Ordre de la Libération

Musée de l'Ordre de la Libération (Paris)



En 1967 l’Ordre de la Libération, sur décision de son fondateur et Grand-maître, le général de Gaulle, s’installe dans l’Hôtel national des Invalides. Le second ordre national français, désireux de voir se perpétuer la mémoire des Compagnons de la Libération, donne naissance à son Musée. Véritable vitrine de l’Ordre, le Musée présente dans son exposition permanente de 1 000 m2 plus de 4 000 pièces qui, à travers trois espaces principaux (France libre - Résistance intérieure - Déportation), illustrent le parcours des Compagnons.



En savoir plus :


 

    

  Le Mont-valérien

Mémorial de la France Combattante, Le Mont-Valérien (Suresnes)



En savoir plus :



 

    

 Musée Radio France

Espace Londres au sein du Musée de Radio France (Paris)



Reconstitution du studio londonien depuis lequel le Général De Gaulle lança son appel le 18 juin 1940,



En savoir plus :


 

  

Musée Jean Moulin

Mémorial Philippe Leclerc de Hautecloque et de la Libération de Paris
Musée Jean Moulin (Paris)



Ces deux musées ont pour origine la donation des collections du fonds historique de la Fondation du Maréchal Leclerc jusqu'alors conservées au quartier Gramont à St-Germain-en-Laye, à la Ville de Paris et le legs d'Antoinette Sasse, une amie de Jean Moulin qui avait posé comme condition de réaliser un musée ainsi dénommé " Musée Jean Moulin ".
Inaugurés en 1994, au cœur de Montparnasse, le Mémorial du maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et le Musée Jean Moulin retracent l’action de deux figures emblématiques de la Seconde Guerre mondiale de la France Combattante. L'action de l'un et de l'autre a été mise en perspective dans un parcours périphérique expliquant pour le premier, le contexte extérieur de la Seconde Guerre mondiale sous trois aspects : les Forces Françaises Libres, les Alliés, l'Axe (c'est-à-dire les belligérants, Rome, Berlin, Tokyo) ; pour le second, en montrant le contexte intérieur de la France : les Résistances, Paris, Vichy et l'occupant.



En savoir plus :


 

 

Musée de la Résistance nationale

Musée de la Résistance nationale (Champigny-sur-Marne)



Le Musée de la Résistance nationale est une fédération d'associations - loi 1901 - ayant pour but de perpétuer la mémoire de la Résistance française pendant la 2ème Guerre Mondiale. Aujourd'hui, ces associations enrichissent, conservent et exposent une collection historique unique et inaliénable dans 5 sites muséographiques et elles animent de nombreuses initiatives publiques à caractère historique et culturel.



En savoir plus :


 

  

Mémorial de la Résistance en Vercors

Mémorial de la Résistance en Vercors



Elément particulier du Site National de la Résistance, le Mémorial du Vercors au Col de la Chau est une réalisation destinée à faire mémoire des événements tragiques du Vercors.
A l'écart de toute construction et situé en bordure de falaise sur la commune de Vassieux en Vercors, le site choisi offre une vue sur l'ensemble du massif du Vercors et sur le champ de bataille.



En savoir plus :

 

 

Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère

Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère (Grenoble)



"Musée de France", le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère met à profit les moyens les plus contemporains de l'expographie au service de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et de ses particularités iséroises



 

 

Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation

Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation (Lyon)



Lyon, "capitale de la Résistance", se devait de créer un Centre d'histoire digne du rôle qui fut le sien durant l'Occupation. Aménagé en 1992 dans l’ancienne École de santé militaire, 14 Avenue Berthelot à Lyon (7ème), à l’intérieur même des bâtiments où le chef de la Gestapo de Lyon, Klaus Barbie, a sévi, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation s’attache à être plus qu’un simple musée du souvenir. C’est un lieu fort et symbolique au service de l’Histoire et de la Mémoire. Un lieu qui nous invite à revisiter, à travers son exposition permanente, l’une des plus sombres périodes de notre histoire, et aussi un centre de réflexion ouvert, par ses nombreuses expositions temporaires, sur le monde contemporain.



En savoir plus :


 

 

Mémorial Jean-Moulin

Ce lieu hautement symbolique où furent arrêtés le 21 juin 1943 Jean Moulin (alias « Max ») et sept responsables de la résistance (André Lassagne, Raymond Aubrac, Henry Aubry, Bruno Larat, René Hardy, le colonel Schwartzfeld et le colonel Lacaze) devient un lieu de mémoire ouvert au public.

En savoir plus :

 

 

Centre Jean Moulin

Centre Jean Moulin (Bordeaux)



En savoir plus :



 

  

Musée Edmond Michelet

Musée Edmond Michelet - Centre National d'Etudes de la Résistance et de la Déportation (Brive) 



Musée du souvenir avec ses 10 salles d'exposition, il traite à l'aide de photographies, d'affiches, de peintures, de documents, d'objets, les thèmes liés à la Seconde Guerre Mondiale (Résistance et Déportation), à la personnalité d'Edmond Michelet (ancien ministre du général de Gaulle), aux Droits de l'Homme.



 

Musée départemental de la Résistance Henri Queuille

Musée départemental de la Résistance Henri Queuille (Neuvic)



Maison-musée du Président cédée à sa mort par ses enfants au département de Corrèze à la condition qu’elle soit transformée en Musée dont les thèmes seraient le souvenir d'Henri Queuille et la Résistance. Inauguré le 04 mai 1982, "le Musée de la Résistance Henri Queuille" est consacré à la vie du Français libre et homme politique symbolique de la 4ème République (1884-1970) et à l’épopée de la résistance en Haute Corrèze



 

  

Centre de la mémoire, Oradour-sur-Glane, village martyr

Centre de la mémoire, Oradour-sur-Glane, village martyr



Pour pérenniser la mémoire du crime du 10 Juin 1944, le village martyr d’Oradour-sur-Glane est conservé en l’état depuis ce jour. Pour en comprendre les raisons, le Centre de la mémoire a été crée et ouvert au public en 1999. Il a surtout un rôle pédagogique pour les jeunes générations.



En savoir plus :


 

  

Struthof,ancien camp de concentration de Natzweiler

Struthof, site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler



Lieu de mémoire et de recueillement, le site de l'ancien camp de Natzweiler est le témoin inscrit dans le paysage vosgien des faits qui se sont déroulés, il y a plus de soixante ans, au coeur de l'Europe. Les différentes structures mises en place (musée, Centre européen du résistant déporté, site internet etc) doivent désormais prendre le relais des témoins directs des événements. Élaborées avec eux et pour rendre hommage à leur combat, elles doivent transmettre leur histoire, leur mémoire, leur témoignage, en en respectant le sens et la portée.


Pour que leur engagement continue à avoir un sens pour les plus jeunes générations et que personne n'oublie.



En savoir plus :

 

 

Mémorial de la Shoah – Musée centre de documentation juive contemporaine

Mémorial de la Shoah – Musée centre de documentation juive contemporaine (Paris)



Musée-centre de documentation juive contemporaine sur l'histoire de la destruction des Juifs d'Europe.



En savoir plus :

 

 

Conservatoire historique du Camp de Drancy

Conservatoire historique du Camp de Drancy



Le Conservatoire Historique du Camp de Drancy est une association loi 1901, créée en 1989. Il vise à sauvegarder la mémoire des lieux et la transmettre aux nouvelles générations.



En savoir plus :


 

  

Appartement du général de Gaulle au Grand Trianon de Versailles

Appartement du général de Gaulle au Grand Trianon de Versailles



Chateau de Versailles - De Gaulle : de 1962 à 1966, André Malraux engage la restauration complète du Grand Trianon, aménageant l'aile gauche pour les hôtes d'honneur de la République et réservant l'aile de Trianon-sous-bois au chef de l'Etat français.



 

Autres thématiques

Musée du souvenir Saint-Cyr Coëtquidan (Guer)

Musée du souvenir Saint-Cyr Coëtquidan (Guer)



Situé au coeur des Ecoles de formation des officiers de l'Armée de Terre française de Saint-Cyr Coëtquidan, le musée du Souvenir présente des collections qui retracent l'histoire des officiers et des Ecoles qui les formèrent, de la fin de l'Ancien Régime à nos jours (comme Charles de Gaulle de la promotion Fez 1909-1912)



En savoir plus :


 

 

Musée national de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie

Musée national de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie



dont l’Ordre national du mérite (ONM) Le général de Gaulle signe le 3 décembre 1963 le décret instituant et organisant l'Ordre National du Mérite destiné à récompenser les " mérites distingués " civils et militaires. Ce faisant, il réserve à l'Ordre de la Légion d'Honneur la récompense des " mérites éminents ".


En savoir plus :


 

 

Musée de l’Air et l’Espace du Bourget

Musée de l’Air et l’Espace du Bourget



Le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget est indiscutablement le plus ancien musée aéronautique du monde, un des mieux dotés par l’étendue et la qualité de sa collection consacrée à l’aérostation, à l’aviation et à l’espace ; un des plus vastes par la taille de ses halls d’exposition, de ses réserves et de ses ateliers de restauration. Aujourd’hui les 19 595 objets et documents portés à l’inventaire sont autant de témoignages sur la grande aventure que constitue la conquête de la troisième dimension. Les objets techniques et les maquettes permettent d’évaluer l’ampleur du chemin parcouru depuis les projets de Léonard de Vinci jusqu’aux développements les plus récents des techniques spatiales. On peut y voir par exemple la caravelle du général de Gaulle.



En savoir plus :


 

 

 Photo Bureau du général de Gaulle à l'Hôtel de Brienne

Bureau du général de Gaulle à l'Hôtel de Brienne (Ministère de la Défense)



Bureau occupé par le Général en juin 1940 quand il était sous-secrétaire d’Etat à la Guerre et la Défense nationale et où il siégea du 25 août 1944 au 20 janvier 1946 comme Chef du Gouvernement provisoire de la République française.



En savoir plus :


 

 

Photo du Bureau du général de Gaulle à l'Elysée

Bureau du général de Gaulle à l'Elysée



Le Salon Doré du premier étage