La Croix de Lorraine

 
  • Visiter le site de la Croix de Lorraine
  • L'accès au site de La Croix de Lorraine est possible dans le cadre du Parcours de Gaulle incluant la visite du Mémorial de Gaulle, de La Croix de Lorraine et de La Boisserie.
    Informations et tarifs
 

Dès le jour qui suivit la mort du général de Gaulle de nombreuses initiatives se manifestèrent pour l'édification de monuments destinés à perpétuer son souvenir.

Des grandes et des petites villes, des villages, des associations formulèrent le souhait de marquer par un symbole de pierre, leur fidélité à la mémoire du libérateur de la Patrie et du rénovateur de la République. Mais certains pensèrent que rien ne pouvait mieux rappeler l'homme et son oeuvre qu'une grande croix de Lorraine édifiée par un élan populaire, dans le cadre choisi pour ses méditations par le Général lui-même, c'est à dire à Colombey-les-Deux-Eglises.

C'est dans ce but que fut constitué le 23 mars 1971, en accord avec la famille du Général, un Comité National dont la Présidence fut confiée - à la demande de la famille - à Monsieur Henri Duvillard, alors Ministre des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Ce Comité auquel Monsieur le Président de la République voulut bien accorder son haut patronage, réunit les personnalités les plus représentatives de la Résistance et de l'action nationale du fondateur de la Ve République.

Le lieu retenu fut la colline la plus élevée de la commune.

La première tâche du Comité fut de faire appel aux Français et l'on sait combien fut généreuse la réponse. Plusieurs millions de souscripteurs apportèrent leur participation à cette entreprise inspirée par la reconnaissance. Soixante sept pays étrangers eurent à coeur de s'associer au témoignage.

Les moyens nécessaires étant ainsi assurés, le projet entra aussitôt dans sa phase de réalisation. L'acquisition du terrain qui représente un ensemble de plus de 30 hectares, rendus possible par le bon vouloir des propriétaires, constitua la première étape aussitôt suivie par le choix du monument. Ce choix, résultat d'un concours privé, fut effectué , après accord de la familles le 3 novembre 1971 en présence de douze études différentes. La présentation de la maquette à la presse eut lieu le 7 janvier 1972.

Avant la date du 18 juin 1972 arrêtée pour l'inauguration il ne restait donc que six mois aux architectes oeuvrant gracieusement du premier au dernier jour, pour réaliser cette construction.

Le Comité accorda beaucoup d'importance à la préservation du village de Colombey et de son environnement. La Croix de Lorraine s'élève aujourd'hui dans un site resté identique à lui-même.

 e premier coup de pioche fut donné le 25 janvier 1972 et, le 18 juin suivant le Mémorial fut inauguré par le Président de la République Monsieur Georges Pompidou, en présence de Madame de Gaulle, de sa famille - en particulier de l'amiral Philippe de Gaulle, de Elisabeth de Boissieu, du Général de Boissieu, de la famille Vendroux et de Monsieur Henri Duvillard Ministre des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, d'une immense foule recueillie et des drapeaux des régiments auxquels avait appartenu l'illustre homme d'Etat.

Du plus loin qu'il est visible, le monument s'inscrit dans le paysage comme le serait un chêne immense et droit. Par des chemins forestiers le visiteur gravit la colline pour découvrir soudain, au milieu des arbres une esplanade pavée d'où s'élève le grand signe de granit dressé vers le ciel.

Aspects techniques du Mémorial
La conception du Mémorial est due aux architectes Marc Nebinger et Michel Mosser.
Le poids total de la Croix est d'environ 1 500 tonnes.
Sa hauteur est de 43,50 m.
Elle est constituée de blocs de granit rose de Bretagne et de plaque de bronze.